La nuit sera noire et très profonde

ⓒ Vincent Pouplard

On ouvre le poème comme on ouvre une fenêtre,

on se promène, en compagnie d’un chaperon, à la rencontre d’hommes et surtout de femmes au grand bal des anonymes — de ceux et celles qui, au détour des mots, dans le hors champ du poème et de ses pages, livrent un peu d’eux et d’elles-mêmes.

On emprunte alors le chemin de leurs errances, celui des attentes et des solitudes, des résistances et des peurs, pour se perdre dans le tableau d’un monde qui fait fiction, animé d’un rêve brûlant : celui de faire plier le monde à ses désirs.

Avec des textes de Véronique Pittolo, Pascale Petit, Rosalie Bribes, Nicolas Richard, Maud Veilleux, Eric Pessan, Olivia Rosenthal.

Version radiophonique, octobre 2020
Inspirée de « Poèmes haut parlants », version en quadriphonie accompagnée d’une vidéo de Vincent Pouplard, diffusée en octobre 2019 au Lieu Unique, Festival Midi Minuit Poésie.
Image : © Vincent Pouplard

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :